Approvisionnement des marchés : Foires et soldes autorisées durant le mois sacré
Search
Vendredi 16 Avril 2021
Journal Electronique

Le président de l'Association nationale  des commerçants algériens (ANCA), Hadj-Tahar Boulenouar, a informé que la particularité de cette année est l'organisation de foires. Il a fait savoir que l’ANCA est partie prenante de cette initiative prise par les pouvoirs publics

Gouvernement, associations des commerçants et des consommateurs se mobilisent pour la préparation du mois sacré.  Le ministère du Commerce a assuré de la disponibilité des produits alimentaires de large consommation, informant que des mesures ont été prises. 1,6 million de tonnes de fruits et légumes, 24.000 tonnes de sucre et 25.000 tonnes d'huile devraient être mises sur le marché, selon le ministre durant le mois de Ramadhan. Il a également assuré qu'il n'y aura pas de pénurie en produits de large consommation ainsi que de viande. Pour l'Association de protection des consommateurs et de leur environnement (Apoce), ces mesures ne peuvent être que rassurantes et bénéfiques pour le consommateur. Son président, Mustapha Zebdi, a souligné que le plus important est de réguler le marché pour que les prix soient à la portée des petites bourses. Selon lui, la première semaine du mois sacré sera un baromètre de l'efficacité ou non des mesures prises par les pouvoirs publics. Concernant les fruits et légumes, il a fait observer qu'il est attendu une hausse des prix durant les premiers jours de Ramadhan, espérant qu’elle ne dépassera pas tout entendement. Il a fait observer que la hausse touche généralement les mêmes produits à l'image des fruits séchés, tomate et courgette. «Nous avons constaté une hausse des prix de la banane alors que c'est un produit régulateur. Celle-ci s'est répercuté sur les prix des fruits locaux», a-t-il souligné. Zebdi estime qu'avec l'autorisation de l'importation des viandes congelées, le produit sera disponible et les prix seront stabilisés. Il a insisté pour que l'Etat joue son rôle régalien afin de réguler le marché et contrecarrer les spéculateurs. Il a appelé à l'installation de marchés de proximité qui, selon lui, constitue un instrument de régulation. Le président de l'Association nationale des commerçants algériens (ANCA), Hadj-Tahar Boulenouar, a informé que la particularité de cette année est l'organisation de foires. Il a fait savoir que l’ANCA est partie prenante de cette initiative prise par les pouvoirs publics, précisant que le consommateur y trouvera une multitude de produits, allant de l'alimentation, à l'habillement et chaussures pour enfants aux produits électroménagers. Boulenouar a ajouté que pour cette année, le ministère du Commerce a autorisé, à titre exceptionnel, les commerçants à lancer les soldes une semaine avant le Ramadhan sans introduire au préalable une demande d'autorisation. Cette opération se maintiendra, selon lui, une semaine après le mois sacré. Il a rappelé que d'habitude, les soldes sont autorisées deux fois dans l'année, janvier-février et juillet-août. «Cette opération permettra aux parents d'acheter les vêtements de l'Aïd», a-t-il dit, tout en appelant les consommateurs à rompre avec les pratiques déplorables constatées les premiers jours du mois sacré.
La frénésie des achats encourage les spéculateurs, selon lui. Boulenouar a indiqué que l'ANCA est en consultation permanente avec les offices interprofessionnels (Onil, Onilev...), affirmant que les produits de large consommation seront disponibles. Pour les viandes blanche et rouge, plus de 100.000 tonnes seront mises sur le marché, a-t-il fait savoir. Pour sa part, le président du Conseil interprofessionnel de la filière avicole, El Moumen Kalli, a souligné qu'avec la décision prise par le gouvernement relative à l'exonération des aliments de bétail importés de la TVA, les éleveurs pourront faire le placement. «Cette décision apporte une bouffée d'oxygène aux éleveurs et sera même très bénéfique pour le consommateur dans la mesure où elle se répercutera inéluctablement sur les prix», a-t-il dit, sans cacher sa satisfaction.
  Wassila Ould Hamouda

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

L'agenda

MDN
Le ministère de la Défense nationale organisera, le 30 mars à 8h, au niveau de la direction régionale des activités commerciales aux Pins maritimes, une rencontre médiatique autour de l’acquisition d’informations géospatiales, des techniques et de technologies modernes.
Palais de la culture

Dans le cadre des rencontres bimensuelles «les Palais de la culture», le  Palais de la culture organisera, le 30 mars à 13h, la 3e rencontre intitulée «La culture et la communication».
Association des femmes en économie verte
L’Association des femmes en économie verte en partenariat avec Middle East Partner Ship Initiative, organisera, le 29 mars prochain à 8h30, à l’hôtel El
Aurassi, Alger, une cérémonie de remise des trophées aux lauréats issus des universités.

Fondation Friedrich Ebert
La fondation Friedrich Ebert organisera, en collaboration avec l’Union européenne, le 31 mars prochain à 17h30, une conférence-débat du Pr Abderrahmane
Mebtoul autour de «l’impact de la dépréciation du dinar algérien et la chute des réserves de change sur les indicateurs macro-économiques et sur la dynamique économique générale de l’Algérie».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept